Dix étapes pour trouver l’aspirateur industriel optimal

L’offre d’aspirateurs industriels est vaste. Comment trouver l’appareil optimal pour son application individuelle ? C’est très simple: en définissant la configuration de l’aspirateur en dix étapes.

L’offre d’aspirateurs industriels est vaste. Comment trouver l’appareil optimal pour son application individuelle ? C’est très simple : en définissant la configuration de l’aspirateur en dix étapes.

1. Quel est le poids du produit aspiré ?

Il est évident que les copeaux de métal nécessitent une autre puissance d’aspiration que les granulés de plastique ou les peluches issues du traitement des textiles. Le poids spécifique détermine donc la performance de l’aspirateur.

 

2. Y a-t-il un risque d’explosion ?

Tout au début, il faut aussi se poser la question : faut-il tenir compte de la protection contre les explosions ? Tous les aspirateurs Ruwac sont disponibles en version protégée contre les explosions de poussière et protégée contre les explosions de gaz.

 

3. Marchandise dangereuse ou non ?

Le produit aspiré est-il dangereux pour la santé ou l’environnement ? La réponse à cette question détermine laquelle des trois classes de filtres normalisées doit être appliquée.

Pour les poussières non critiques, L est le meilleur choix. Les poussières dangereuses pour la santé sont retenues par des filtres de catégorie M, tandis que des filtres de catégorie H sont utilisés pour les substances hautement toxiques ou fortement cancérogènes (par exemple l’amiante ou les poussières utilisées dans la production pharmaceutique).

 

4. Quelle est la quantité de produit aspiré ?

Le produit aspiré est-il plutôt présent à dose homéopathique ou en grande quantité ? La taille et, le cas échéant, le type de système d’élimination des déchets dépendent de ces critères (voir les points 6 et 7).  

 

5. Fonctionnement continu ou intermittent ?

Pour le nettoyage classique de l’entreprise après chaque service ou en cas de besoin, un aspirateur à courant alternatif est généralement idéal. Si les opérations de nettoyage durent une heure ou plus, l’utilisateur devrait envisager un modèle adapté au fonctionnement longue durée avec un entraînement triphasé.  La troisième option disponible chez Ruwac est celle des aspirateurs avec compresseur à canal latéral à entraînement direct, mais qui sont également plus adaptés à un fonctionnement continu.

 

6. Avec ou sans pré-séparateur ?

Ce qui est plus souvent négligé dans la pratique (ou lorsque l’on n’est pas suffisamment conseillé), c’est la question suivante : un pré-séparateur présente-t-il des avantages ? C’est par exemple toujours le cas lorsqu’il s’agit d’aspirer de grandes quantités de produits. Comme les pré-séparateurs sont aussi mobiles que les aspirateurs proprement dits, ils sont aussi flexibles d’utilisation – et l’utilisateur profite du fait qu’il doit moins souvent vider le réservoir de collecte.

 

7. Réservoir de collecte : bac, sac ou sac filtrant ?

En ce qui concerne le réservoir de collecte, il existe un large choix qui peut être facilement limité par quelques paramètres – entre autres la quantité de produit aspiré et le risque pour la santé. Sur la plupart des aspirateurs compacts ou industriels, le produit aspiré tombe dans un bac situé sous le filtre. Le bac peut être revêtu, par exemple, d’un sac en film plastique, d’un système de sacs filtrants à poussière ou d’un conteneur d’élimination. Pour les produits lourds à aspirer, il peut être utile d’utiliser des conteneurs à roulettes. En outre, il existe des systèmes qui empêchent l’opérateur d’entrer en contact avec le produit aspiré.

 

8. Éliminer ou recycler ?

De plus en plus souvent, l’économie circulaire entre en ligne de compte dans le choix d’un aspirateur. Si le produit aspiré (par exemple des granulés de plastique ou de la peinture en poudre) est réintroduit dans le processus, cela a une influence sur la configuration de l’aspirateur, notamment sur le choix du réservoir de collecte.

 

9. Généraliste ou spécialiste ?

Selon le profil d’utilisation de l’aspirateur, il peut être préférable de ne pas se servir dans la gamme modulaire de base, mais de choisir un aspirateur spécial conçu pour un cas d’utilisation particulier. L’aspiration de copeaux, l’aspiration de grandes quantités de matériaux légers et la séparation des matières solides et liquides aspirées en sont des exemples.

 

10. Quels accessoires ?

Des accessoires judicieusement choisis (brosses, buses, tubes à main, embouts...) peuvent encore accroître la polyvalence de l’aspirateur et garantir que la production ou l’environnement de travail soit propre sans laisser de résidus. Pour le nettoyage des machines en particulier, il existe de nombreuses options qui facilitent l’aspiration. Un coup d’œil à la gamme d’accessoires (lien) vaut la peine !

Lien: https://www.ruwac.de/fr/produits/accessoires

 

Conclusion : c’est l’application qui est décisive, et il est utile de se faire conseiller

Ce bref aperçu le montre : lors du choix d’aspirateurs industriels « normaux » pour le nettoyage général de l’entreprise, l’utilisateur dispose de nombreuses possibilités. Du point de vue de Ruwac, la recommandation est la suivante : il vaut mieux ne pas acheter un modèle standard ou à partir d’un catalogue (en ligne), mais choisir soigneusement et, de préférence, faire appel aux conseils sans engagement du service extérieur de Ruwac. Il y a alors de fortes chances pour que l’aspirateur remplisse durablement et au mieux sa fonction (toujours individuelle). Le peu de temps qu’il faut pour une configuration individuelle est bien utilisé !